Surveiller son diabète: comment mesurer le diabète?

Stefan Hartmann

2021 Jul 22

6 min lire

Vivre avec un diabète, quel que soit le type, implique l’adoption de certains gestes au quotidien pour garantir l’efficacité du traitement suivi. En dehors des contrôles effectués par le médecin, l’auto surveillance fait partie intégrante de la prise en charge de la maladie. 

L’autocontrôle glycémique désigne l’ensemble des techniques utilisables par un diabétique, pour mesurer la glycémie capillaire, ainsi que le taux de glucose et de cétones dans l’urine (respectivement glycosurie et cétonurie), pour une adaptation du traitement, des habitudes alimentaires et de l’activité physique.

L’auto-surveillance du diabète inclut des procédés qui sont rapides et faciles à reproduire par le patient lui-même à fréquence élevée, afin qu’il soit autonome. Les outils pour mesurer le diabète incluent les glucomètres, les bandelettes urinaires, les systèmes de contrôle par implantation cutanée ou sous cutanée entre autres, le tout associé aux fiches d’auto surveillance glycémique.

A travers cet article, découvrez en détails différentes méthodes qui vous permettront de surveiller vous-même votre diabète, ainsi que des astuces pour faire un bon choix quant à la solution la mieux adaptée pour vous.

L’importance de l’auto-surveillance de la glycémie chez les diabétiques 

Si vous êtes diabétique, il est important pour vous de surveiller votre diabète, car cela permet d’anticiper les fluctuations trop importantes de la glycémie. 

L’avantage, c’est que vous pouvez ajuster votre alimentation et votre niveau d’activité physique en conséquence, avant la survenue de symptômes graves. 

L’auto surveillance permet par ailleurs à votre médecin soignant de s’assurer de l’efficacité du traitement médicamenteux préconisé (qu’il s’agisse de l’insuline ou d’autres molécules comme les anti-diabétiques oraux) pour ainsi éviter les complications, ou ralentir leur évolution si elles existent déjà. 

Quels sont les objectifs glycémiques en fonction du type de diabète?

Les diabètes de type 1 et 2 sont les formes les plus connues. Selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé, chez les diabétiques de type 1, en cas de traitement optimal, le taux de glucose dans le sang doit être compris entre 0,7 et 1,2 g/L avant les repas. Quant à la glycémie post-prandiale (prise 2 heures après le début du repas), elle doit être inférieure à 1,6 g/L. 

Dans le cas du diabète de type 2, les objectifs glycémiques sont aussi de l’ordre de 0,7 g/L à 1,2 g/L avant les repas, et la glycémie post-prandiale devrait être strictement inférieure à 1,8 g/L. 

Différentes techniques d’auto-mesure peuvent vous permettre de vous en assurer si vous êtes diabétique. Découvrons les de ce pas!

Les techniques d’auto surveillance de la glycémie

Elles requièrent l’utilisation de dispositifs conçus à cet effet pour permettre au patient d’interpréter lui-même le résultat obtenu.

Les glucomètres, pour des glycémies rapides 

Encore appelé lecteur capillaire, le lecteur de glycémie ou glucomètre est un appareil muni de fines aiguilles nommées « lancets », qui permettent de prélever du sang par piqûre à la pulpe du doigt. 

À l’aide de bandelettes réactives ou d’électrodes, l’appareil peut analyser le sang prélevé et vous donner la glycémie. 

Les bandelettes urinaires, pour la glycosurie

Ce sont de petits bouts de papier en forme de languettes, dotés de réactifs chimiques qui permettent de révéler la présence de glucose dans les urines, témoignant d’un excès de sucre dans le sang. 

L’examen de la composition de l’urine est une solution non invasive, qui permet de renseigner sur la constitution chimique du sang. 

Si vous ne supportez pas la vue du sang, vous pouvez donc opter pour cette méthode.

Le système de contrôle par implantation cutanée, pour une surveillance continue

L’utilisation de cette méthode vous permet de surveiller la concentration de glucose dans le sang de façon continue. 

Elle fonctionne avec un capteur qu’on pose sur la peau et avec un lecteur qui affiche la mesure du taux de  glucose  en provenance du liquide interstitiel. 

Ainsi, elle diffère des tests classiques et permet de surveiller le diabète sans piqûres répétitives. 

Le système de contrôle par implantation sous-cutanée, une solution tout aussi pratique 

Il s’agit d’une technologie plus avancée, par laquelle un médecin procède à la pose d’un implant sous la peau. 

L’implant agit comme un capteur, qui est connecté à votre smartphone et vous permet de recevoir directement toutes les données nécessaires pour surveiller votre diabète.

Les fiches d’auto surveillance glycémique, essentielles quelle que soit la méthode adoptée 

Elles sont à associer aux autres modes d’auto surveillance du diabète car elles servent à documenter les données relevées. 

Elles contiennent des rubriques comme la glycémie au réveil, l’insuline du matin, celle du midi, la glycémie pré et post prandiale après chaque repas. 

L’utilisation de ces fiches permet à votre médecin de déterminer si les objectifs glycémiques sont atteints.

Conclusion

L’auto surveillance de la glycémie doit être systématique chez les patients diabétiques. Elle permet de veiller à l’équilibre glycémique, et d’éviter les complications liées à une hypoglycémie ou à une hyperglycémie. 

Grâce à l’avancée de la technologie, des méthodes de plus en plus modernisées sont proposées pour donner plus d’autonomie dans la mesure du diabète, et ainsi assurer un équilibre glycémique plus durable. 

Écrit par

Stefan Hartmann

Stefan Hartmann a étudié à l'Université de Central Florida tout en travaillant comme scribe au service des urgences, dans la perspective d'un jour pratiquer la médecine. Il a obtenu son diplôme à la Magna Cum, spécialisé en Sciences du Sport & de l'Exercice en 2015. Il a ensuite commencé une activité professionnelle à temps plein en tant que Master Trainer à LA Fitness. Là, il a aidé des clients de tous âges et de tous niveaux à atteindre leurs objectifs de remise en forme grâce à des entraînements personnels et individuels. Stefan a ensuite déménagé dans le Massachusetts et a suivi un programme d'assistant médical à l'université Bay Path de 2016 à 2018. Il a travaillé en tant qu'AP dans le domaine des soins d'urgence et des soins primaires. Stefan est convaincu que les maladies chroniques sont réversibles à 100% grâce à la nutrition, l'exercice physique ainsi qu'à des suppléments adaptés et à d'autres méthodes alternatives.

Commencez à gérer votre diabète dès aujourd'hui !

Découvrez ce qui fonctionnera pour vous avec ce quiz de 60 secondes approuvé par les experts et obtenez votre application Klinio.

Répondre au quiz